Loading

Où manger japonais à Nantes ?

Voici une invitation au voyage à travers une sélection des meilleures adresses nantaises de cuisine japonaise. Des tables qui font souvent la part belle aux produits locaux, aux poissons de nos mers… tout en retranscrivant ces saveurs exotiques de la cuisine nippone.
Mais aussi des pâtisseries et des boutiques spécialisées pour tous ceux qui aiment aussi cuisiner !

Les restaurants

Izakaya Joyi c) m57 studioIZAKAYA JOYI
📍4 Rue de Colmar
Olivettes
📆 Du mardi au samedi

L’Izakaya est approximativement au Japon ce que le bistrot est à la France. Un lieu convivial où on se partage entre amis ou collègues les plats typiques de la cuisine japonaise.
Chez Izakaya Joyi, le Chef Anthony Nguyen a retranscrit tous les codes de cette institution nippone, tant dans le décor : grand bar en bois, peintures inspirées des traditionnelles estampes japonaises, tables basses kotatsu… que dans le menu : gyoza, okonomiyaki (sorte de crêpe japonaise au porc ou aux crevettes), tori katsu (poulet pané à la chapelure panko), maki, sushis, chirashi, tempuras, tofu frit…

La passion et le travail acharné du Chef (découvrez son portrait ici) nous offre une cuisine d’une très grande qualité… une adresse incontournable pour vivre une vraie expérience nippone sans quitter Nantes.

© Photos : M.57 Studio

Ramen Ya © M.57 StudioRAMEN YA
📍26 Rue de la Fosse
Graslin / Quai de la Fosse
📆 Du lundi au dimanche

A Tokyo, ces bars où on déguste un bol de nouilles de blé trempées dans un bouillon de porc ou de poulet, et accompagnées de divers condiments, sont emblématiques. Ce sont souvent, comme chez Ramen Ya, des restaurants de poche tout en longueur, où on s’assoit en hauteur face à la cuisine ouverte et fumante pour déguster ce plat bien chaud qui réconforte aussitôt.

Chez Ramen Ya, seconde adresse du chef Anthony Nguyen, comme nous l’avions déjà évoqué ici, les produits sont locaux au maximum (poulet d’Ancenis, porc breton, nouilles fait-maison à la farine bio du moulin du Feuillou…)…
Pour autant, dès qu’on a franchi la porte de ce restaurant – qui ne désemplit jamais depuis son ouverture à l’été 2017 -, on a l’impression d’être déjà très loin de notre chère Loire.

Amis rennais, bonne nouvelle, Ramen Ya ouvrira très prochainement une seconde adresse dans votre ville !

© Photos : M.57 Studio

Sushi Edo NantesEDO
📍49 Boulevard de la Liberté
Chantenay
📆 Du mardi au dimanche

Si vous cherchez un bon restaurant de sushis, maki, sashimis, nigiri…  il vous faudra aller à Chantenay pour découvrir Edo.
Ce restaurant initié par 2 frères italiens (si si !) est probablement l’une des meilleures adresses de la ville pour déguster cette spécialité japonaise, à base notamment de poisson cru et de riz vinaigré.
Ici tout est fait maison à partir de produits de première fraîcheur dans un cadre intimiste, moderne et élégant.

Découvrez la chronique complète du restaurant ici

Paku Paku NantesPAKU PAKU
📍14 Rue Talensac
Talensac
📆 Du mardi au samedi

Réunionnais d’origine, ayant vécu au Canada puis 3 ans et demi à Tokyo, Philippe Roussineau et sa femme japonaise s’installent à Nantes en 2011.
Après avoir ouvert un premier restaurant de bagel – Shefferville café – il ouvre Paku Paku en 2016 avec la volonté de faire découvrir la cuisine du quotidien du salaryman tokyoïte. 
Udon (pâtes de blé épaisses en bouillon), Okonomiyaki, Donburi (bol de riz garni), Tonkatsu (porc pané et frit), kare (curry japonais), onigiri (boulette de riz farcie) sont proposés dans un cadre très inspiré des izakayas japonaises.
Au fond, on découvre 6 salles tatami de 2 ou 4 places où le temps du déjeuner ou du dîner on voyage à 10 000 km de Nantes.

BENTO SAKURA
📍17 Rue Louis Blanc
île de Nantes – République
📆 Du lundi au vendredi

Philippe, nantais, et sa femme Maki, japonaise, ont vécu 18 ans au Japon avant de revenir à Nantes pour ouvrir leur restaurant sur l’île de Nantes.
Outre les gyozas et le curry japonais, la spécialité du lieu sont les bentos : ces plats à compartiments toujours composés de riz, salade, viande ou poisson, sauce et condiments.
Si le décor n’est pas des plus soignés, la cuisine proposée est, elle, des plus authentiques.

SOBA & SARRASIN
📍Ouverture prochaine

Portée par Sophie De Thy, Soba et Sarrasin est un nouveau concept de restauration autour du sarrasin bio – moulu sur place – et la réalisation entre autre de nouilles soba fraîches.
Ouverture prévue en 2020 à Nantes. On a hâte !

Les pâtisseries

Saki Creation macaronsSAKI CRÉATION
📍23 Rue de Verdun
Cathédrâle
📆 Du mardi au dimanche

A l’emplacement de l’ancienne pâtisserie Lambert, aux côtés des fameux panettone de l’ancien propriétaire, Saki, oirignaire de Nagoya et diplômée d’un CAP pâtisserie en France, propose des spécialités japonaises parfois peu connues du grand public comme les mochis (préparation à base de riz gluant), les melon pan (sorte de brioche recouverte d’un craquelin et garni de anko (pâte de harciots rouges azuki) ou aromatisés au thé) et le Dorayaki (double pancake farci également de anko) que vous avez peut-être découvert dans le roman et film “Les Délices de Tokyo”.
Elle propose aussi des macarons où elle met à l’honneur les goûts de la cuisine japonaise : citron yuzu, sésame noir, thé noir, matcha, azuki…

MAISON ARLOT CHENG
📍36 Rue La Noue Bras de Fer
 île de Nantes – Les Machines
📆 Du mardi au samedi

Bien que La Maison Arlot Cheng ne soit pas une boulangerie japonaise, la pâtissière japonaise Konatsu Maruyama propose des créations fortement influencées de son pays d’origine : chou matcha, cookie umami au miso, crumble au poire nashi, gâteau aux noix et azuki…

Découvrez la chronique complète de cette boulangerie / café ici

Les boutiques

Mon panier d'asie NantesMON PANIER D’ASIE
📍11 rue des Halles
Decré
📆 Du mardi au samedi

Epicerie haut de gamme, d’inspiration kawai, Mon Panier d’Asie propose de nombreuses spécialités japonaises : mochi, thé matcha, chips de nori, daikon mariné, pois au wasabi, riz à sushi… 
N’hésitez pas à vous faire conseiller par Fang Fang qui en connaît un rayon sur les produits nippons !

INDOCHINE
📍2 Rue du Bouffay
Bouffay
📆 Du mardi au samedi

Sauces, soba et udon sèches, pâte à gyoza, vaisselle, épices, herbes fraîches et légumes exotiques… Indochine propose tout ce que l’Asie offre de meilleur et de pire (comme certaines préparations instantanées pas vraiment exemptes de conservateurs).
A l’instar de Tang Frères à Paris, la boutique n’en reste pas moins une référence à Nantes.

ASIAN ET CARAÏBES
📍58 route de Vannes
Longchamp / Breil Barberie
📆 Du mardi au samedi

A l’instar d’Indochine, on trouve chez Asian et Caraïbes des produits importés du Japon, de Chine, Thaïlande, Vietnam, Inde…
Sauces, bières, saké, préparations instantanées, nouilles… remplissent les rayons de ce supermarché asiatique de grande envergure.
Si les prix sont accessibles, la qualité des produits n’est, comme dans la grande distribution, pas toujours au rendez-vous.

NISHIKIDORI
📍Ancenis

Nishikidori n’a pas (encore) de comptoir physique à Nantes. Mais cette boutique en ligne a ses entrepots à Ancenis.
C’est surtout la caverne d’Alibaba géante de Olivier Derenne, épicurien, passionné de gastronomie, globe-trotteur philanthrope et avide de nouveautés qui voyage depuis 20 ans au Japon et a réalisé un sourcing de qualité afin de dénicher pour les professionnels les meilleures pépites nippones.
Aujourd’hui il propose plus de 1 000 produits provenant de tout le Japon, parmi lesquels des sauces soja, pâte miso, saké, thés d’exception et des produits plus rares comme le yuzu fermenté, les udons aux algues noris, la purée de prune umé, les feuilles d’érable japonais séchées…