Loading
paysages nourriciers nantes

L’actualité gourmande de l’été 2020

Les restaurants VACARME et OMIJA font leur entrée dans le Fooding

Preuve de son dynamisme culinaire, Nantes peut désormais se vanter d’avoir 11 adresses sélectionnées par le Guide Fooding, avec l’entrée toute récente de deux nouvelles tables ouvertes depuis moins d’un an : Omija et Vacarme, cette dernière bénéficiant en plus de la mention “feeling” qui regroupe les tables jugées essentielles par le guide.

Retrouvez ici les chroniques de Vacarme et de Omija

Gault & millau nantesLe GAULT & MILLAU élargit sa sélection de tables nantaises

Décidément la gastronomie Nantaise n’en finit plus de séduire les critiques, si bien que plusieurs tables nantaises ont récemment été repérées par le guide Gault & Millau et ont rejoint sa sélection. Parmi elles : Cuit Lu Cru, L’Aménité, Le Lion et l’Agneau ou Omija.
Par ailleurs le Manoir de la Régate a vu sa note réévaluée à 14/20.

Retrouvez ici la sélection des tables nantaises du guide.

Céline Mingam, Cheffe du restaurant L’Ourse publie un livre de recettes

“1 légumes = 3 recettes” publié par les éditions Ulmer, regroupe 50 recettes simples et ludiques de cette Cheffe pétillante et douée.

Un livre gourmand, ludique et accessible qui regroupe bon nombres d’astuces de découpe, cuisson, accords… pour mieux s’approprier les légumes et les cuisiner comme un Chef !

Pour se procurer le livre, cliquez ici ou rendez-vous à la librairie Coiffard et dans les librairies nantaises.

Franquette festival nantesFranquette Festival – Un nouveau festival culinaire les 5 et 6 septembre sur l’île Forget

Avec le soutien de l’équipe de Paco Tyson, Bertrand Lacroix, musicien producteur, DJ et grand passionné de cuisine a imaginé ce festival culinaire qui prend place sur l’île Forget à Saint-Sébastien sur Loire les 5 et 6 septembre.

Au menu : street-food responsable, producteurs engagés, ateliers et cours de cuisine, conférences, tables rondes, DJ set… tous soucieux de faire concorder les plaisirs gourmands aux  enjeux alimentaires actuels.

Parmi les stands et food trucks : Paws, Maison Arlot Cheng, Là Cantine Fermière, Mama Food, Marché Noir, So Good Brasil, Manaiche…
Pour petits et grands… venez, mangez, cuisinez, pensez… et profitez !

+ d’infos ici

Les Tables de Nantes prépare son événement

Face au contexte actuel, les Tables de Nantes a dû alléger son événement 2020.

Mais notez ces deux rendez-vous à ne pas manquer
– La Nuit des Tables aura lieu le 25 septembre 2020.
Une soirée unique, gourmande et festive qui rassemble plus de 60 restaurateurs de Nantes et de sa métropole, tous issus du guide Les Tables de Nantes.
– Le Grand-Marché des Pays de la Loire le dimanche 27 septembre sous les Nefs de l’île qui regroupe une centaine de producteurs, éleveurs, maraîchers, boulangers, pâtissiers, bouchers, charcutiers, poissonniers… venus de tous les Pays de la Loire.

La parution du guide 2020 est, quant à elle, annoncée au 7 décembre.

+ d’infos sur le site du Voyage à Nantes

Refugee Food FestivalLe 1er Refugee Food Festival de Nantes aura lieu en octobre 2020

Initialement prévu en juin dernier, la première édition nantaise du Refugee Food Festival aura lieu à la mi-octobre dans plusieurs restaurants de la ville.

Ce festival gourmand a pour objectif de changer notre regard sur les réfugiés, de valoriser leurs talents, de faciliter leur intégration professionnelle au travers de la cuisine, et de faire découvrir des saveurs venues d’ailleurs.

+ d’infos ici

L’é.paulée nantaise prépare son événement 2020

Pour sa 3ème édition, l’événement viendra en soutien aux restaurateurs, avec l’aide des vignerons et à travers l’organisation de dîners dans les restaurants de la ville et du vignoble.

Les restaurateurs et vignerons sont invités à se manifester pour participer à l’événement. Par ailleurs l’équipe cherche des soutiens financiers pour l’achat des matières premières.

+ d’infos ici

paysages nourriciers nantesPaysages nourriciers, des potagers solidaires à Nantes

Sur une idée des agents des espaces verts de la ville de Nantes et en lien avec le Projet Alimentaire Territorial (PAT), la ville de Nantes va cultiver 10 000 plants de légumes pour aider les foyers les plus fragiles.

Outre deux parcelles d’1,8 hectares de la pépinière municipale, des légumes de saison seront également cultivés dans les massifs de fleurs des parcs et jardins nantais et dans certains espaces verts tels que le cours Cambronne, le mail Pablo-Picasso, les jardins de l’Hôtel de ville, les parcs de la Crapaudine et de la Gaudinière…

Les jardiniers municipaux prévoient d’y récolter 25 tonnes de légumes frais à destination des foyers les plus précaires.

Une excellente initiative à découvrir ici

Des vaches nantaises s’installent sur les prairies du Bois des Anses dans Nantes

Alors que le PAT (Projet Alimentaire Territoriale) de Nantes Métropole prévoit d’expérimenter de nouvelles formes d’agriculture avec notamment la multiplication des fermes urbaines, et de préserver les surfaces agricoles en zones urbaines et périurbaines… en attendant l’aménagement du quartier et l’installation des premières fermes sur la prairie du Bois des Anses (quartier Doulon-Gohards), celle-ci accueille depuis le mois de mai des veaux et des vaches nantaises sur ses 10 hectares.

Un mode d’agriculture extensif et vertueux qui offre aux habitants de Nantes l’occasion de découvrir cette race emblématique de la région.

Par ailleurs d’autres vaches ont également investi les 25 hectares de l’île aux hérons et un autre troupeau devrait prochainement prendre possession des Prairies de Mauves. Ce sont là les premières expérimentations du projet de l’Etable nantaise, défendu par l’association de promotion de la race bovine nantaise (APRBN) et son président, Benoît Rolland, éleveur bio à Bouguenais.
L’Etable Nantaise vise à développer le pâturage des animaux  et l’installation de nouveaux éleveurs en zones urbaines et péri-urbaines.

En savoir +

Vache Nantaise - Laurent Chalet - Photo Paul Stefanaggi.jpgL’abattage à la ferme de nouveau pratiqué en Loire-Atlantique

La loi Alimentation de 2018 a ouvert la possibilité aux éleveurs d’expérimenter des abattoirs mobiles. Ainsi plusieurs projets sont nés en France.
Parmi eux, l’AALVie, une association de 150 éleveurs et éleveuses de Loire-Atlantique et de Vendée, s’est lancé depuis 3 ans dans un projet innovant d’abattage à la ferme.
Un premier test a eu lieu le 25 février 2020 et a répondu à la totalité des critères des Services Sanitaires (DDPP) en termes de respect de l’animal, de sécurité des opérateurs, de qualité d’abattage et de qualité carcasse.

Ce projet, qui sera à terme duplicable en France, a pour objectif d’améliorer la bientraitance des animaux jusqu’au dernier moment de leur existence, mais aussi de donner plus de valeur ajoutée aux fermes et de favoriser la vente directe en circuit-court.

Pour financer un tel projet une campagne de crowdfunding a été mis en place sur la plateforme Miimosa et a déjà récolté + de 60 000€.

En savoir +

Des vendanges 2020 prometteuses

Prononcé particulirement tôt cette année, le ban des vendanges a été publié le 26 août.

Le printemps précoce, sec et ensoleillé et les précipitations du mois d’août ont fait pousser un raisin abondant et mûr, qui donnera, on l’espère une excellente vinification.

Selon Christian Gauthier, Président de la Fédération des Vins de Nantes, « Cette récolte marquera les esprits des vignerons. Nous avons évité de peu un gel de printemps, vécu comme tous, une période d’épidémie traumatisante puis retrouvé espoir avec une saison estivale très encourageante pour la vigne et le commerce.”

Après les difficultés connues en 2017 et 2018 avec le gel, on se réjouit que cette météo clémente annonce une production 2020 à la fois abondante et gouleyante.

+ d’infos

RayonNantes – Un nouveau podcast nantais

Ce nouveau podcast qui ” donne la parole à des personnalités inspirantes qui font rayonner Nantes à travers leurs projets d’entreprise, associatifs ou culturels” a invité Guillaume Rabel de la boucherie paysanne Les Bottes dans son 1er épisode

Ecoutez l’épisode ici