Loading
Un air de Céramique (c) Paul Stefanaggi

UN AIR DE CÉRAMIQUE, vaisselle moderne et élégante

Reportage de Laurence Goubet
Photos par Paul Stefanaggi

De la cuisine à la céramique

Sandrine Gibet - Un air de Céramique (c) Paul StefanaggiOriginaire de la région nantaise, Sandrine Gibet a d’abord connu une première carrière en cuisine.
Après un apprentissage en pâtisserie et un passage par les cuisine de la Chataigneraie à Sucé sur Erdre et du Castel Marie Louise à La Baule, elle devient Chef de son propre restaurant dans les Yvelines.

En 2018, avec sa famille, elle décide de revenir dans la région et ouvre en janvier 2019, à Petit Mars, à 20km de Nantes, son atelier de céramique.
Un métier pas si nouveau pour elle, puisqu’elle pratique cet art par passion et en amateur depuis ses 15 ans.

Si pour l’instant Sandrine a transformé le garage et la buanderie de sa maison en atelier, elle sait que bientôt elle devra investir un lieu plus grand.
En effet ses premières pièces ont très rapidement été remarquées et l’ont déjà amené à collaborer avec plusieurs restaurants.

Un travail d'artisanat

Bols - Un air de Céramique (c) Paul Stefanaggi

Comme souvent dans l’artisanat, il faut être patient. La céramique nécessite deux cuissons au milieu desquelles se fait la pose de l’émail et des temps de séchage longs entre chaque manipulation, soit 3 semaines pour concevoir chaque pièce.

Chaque bol, assiette, tasse, coupelle étant fait à la main est, par conséquent, unique.
L’expérience en restauration de Sandrine Gibet est indéniablement un atout pour elle façonner une diversité de vaisselle tant dans les formes, les couleurs, les utilisations…

Elle façonne ainsi sans cesse de nouvelles séries, se joue des matières — elle travaille différents grès plus ou moins chamottés — et des formes, expérimente par différentes techniques de nouvelles couleurs, et mêle les techniques de trempage pour varier les motifs naturels de l’émail sur le grès.-

Les nouveaux arts de la table

Un air de Céramique (c) Paul StefanaggiLes nouvelles tendances gastronomiques amènent chaque jour Sandrine à travailler de nouveaux produits et de nouvelles formes.

Si elle affectionne les assiettes à bord haut présentant des jeux de couleurs entre la couleur brute de la terre et la couleur de l’émail, Sandrine se met au service de ses clients et aime créer pour eux des séries sur-mesure.

De plus en plus les restaurants tentent de se démarquer et préfèrent ces créations uniques à la vaisselle de catalogue.
Car avec le phénomène Instagram, la vaisselle est au centre des préoccupations des restaurateurs et devient un objet que les gourmets aiment s’offrir.

Le début d'une aventure

Passionnée, créative et investie, Sandrine continue sans cesse de se former — notamment auprès de Grégoire Scalabre — et prévoit de passer l’année prochaine son CAP tournage en céramique en candidat libre.

Mais au vu de la qualité déjà des créations qu’elle réalise, on ne doute donc pas que Un Air de Céramique ait de belles années devant elle et que ses créations se retrouvent prochainement sous nos yeux lors d’un prochain dîner en ville.

Photos par Paul Stefanaggi – Tous droits réservés

Découvrez son site

Et suivez la sur les réseaux
Résultat de recherche d'images pour  Facebook
Résultat de recherche d'images pour  Instagram