Loading
L'épaulée Nantaise Vincent Caillé Nicolas Guiet L'U.Ni Nantes Muscadet

L’é.paulée Nantaise, l’aventure collective et solidaire pourrait se poursuivre

Suite aux deux événements organisés en 2018, L’é.paulée nantaise a remis ce lundi 14 octobre 9000€ à trois porteurs de projets qui oeuvrent en faveur de l’alimentation responsable.
Cette initiative est un bel exemple de solidarité qui mobilise les restaurateurs, les vignerons, les producteurs, le Gab 44 (groupement des agriculteurs biologiques du département) et le grand public et ne demande qu’à être poursuivi !

Un élan de soutien au muscadet en 2017

Tout commence le 25 avril 2017, quand pour la deuxième année consécutive, le vignoble nantais subit un fort gel. 60 % du vignoble est touché, à des degrés divers, avec une perte de production moyenne de 50%.

Personne alors n’a oublié la conséquence de celui de 1991 qui ravage les vignes, fait chuter la production et entraîne la commercialisation de Muscadets de moins bonne qualité sur les marchés français et international et atteint la réputation de son appellation.
Il serait dommage que cette crise ait la même conséquence sur la génération suivante alors que l’appellation est de nouveau devenu un incontournable des meilleures tables.

Motivé par cette appréhension, par un profond respect pour le travail de ces artisans vignerons passionnés et avant tout par un élan d’optimisme, Nicolas Guiet, Chef du restaurant l’U.ni initie l’idée d’un événement solidaire : ça sera L’é.paulée nantaise — en référence à La paulée, la fête de fin des vendanges qui fait référence à la dernière pelle de raisins versée dans le pressoir—.

Il fédère alors 30 restaurateurs qui invitent chacun 1 vigneron. Chaque binôme propose un menu unique avec accord met / vin.
72% des recettes seront reversées et cette 1ère édition permet de récolter 42 000€ de dons répartis équitablement entre les vignerons participants.

En 2018, soutien aux actions en faveur de l’alimentation responsable

Avec le soutien de Christophe Bornet (photographe), Carine Louerat (graphiste), Marie Luneau (vigneronne), Georgina Barré (rédactrice et RP) et Sandrine Daniel, dit Gigi (chargée d’événementiel) qui forment le bureau de l’association, en 2018, l’aventure se poursuit.

Une guinguette de l’é.Paulette est organisée au restaurant La Cascade à Clisson et permet de récolter 1 600€ et une deuxième édition prend place dans les restaurants de Nantes en novembre 2018 avec 38 dîners qui permettent à leur tour de récolter 6 500€ de dons.

Le cru 2018 s’annonçant un excellent millésime, la décision est prise alors de soutenir des projets agricoles qui favorisent l’accès pour tous à une alimentation de qualité.

L’association décide pour cela de faire appel au GAB44 pour sélectionner 3 projets qui se verront remettre un chèque de 3 000€ chacun.

Sont sélectionnés ces 3 projets

  • Défi Familles à Alimentation Positive, qui vise, en 9 mois, à budget constant, un changement des habitudes alimentaires des familles participantes, à travers des visites de fermes, des cours de cuisine, l’accès à des points de vente…
  • Un jeu pédagogique destiné aux enfants afin de les sensibiliser au lien entre ce qu’ils mangent et ce qu’ils observent sur une ferme. En utilisant leurs sens, ils vont découvrir son fonctionnement, ses métiers et ses pratiques en faveur du respect de l’environnement.
  • Une fromagerie en circuit court sur le pays de Redon qui transforme le lait de 3 exploitations bios à destination des magasins spécialisés, des grandes surfaces et de la restauration collective.
    Cette fromagerie devrait fabriquer un fromage à pâte molle de type camembert, un fromage typique de Loire Atlantique et un fromage pasteurisé pour les écoles et la restauration collective.

La force du collectif

Lors de la remise des prix, c’est une grande famille qui se réunissait. Nicolas Guiet peut en effet se vanter d’avoir initier une dynamique qui persiste. Un collectif joyeux, uni, tolérant et tourné vers l’avenir. Chacun partage son expérience. Les uns conseillent les autres. On se soutient, on s’encourage et on s’épaule.

Puisqu’une telle initiative demande un investissement certain en temps et en énergie, le projet pensait donner son clap de fin. Mais c’était sans penser qu’une nouvelle équipe se proposerait et pourrait co-construire une édition en 2020.
A notre tour de les encourager et de les épauler !

Crédit photo : Christophe Bornet

One comment

Comments are closed.